Fort du constat de l’importance du climat scolaire sur le bien-être et la réussite des élèves, la mise en place d’un plan d’action visant à prévenir les situations de harcèlement scolaire s’impose au lycée. Ces pratiques ne sont pas sans conséquences sur la vie des élèves et peuvent aboutir à des situations de malaise plus ou moins graves (violence, dégradations, absentéisme, décrochage scolaire…). L’efficacité de ce plan d’action nécessite la mobilisation de l’ensemble des acteurs de la sphère éducative du lycée.

C’est la raison de D.A.P.H.N.É. Un dispositif novateur, ambitieux, à l’écoute et au service des élèves en mal-être et en parfaite corrélation avec la sphère éducative du lycée. Ce dispositif est un ensemble d’opérations à destination des élèves de l’établissement, victimes de harcèlement ainsi que pour les élèves en situation de mal-être. D.A.P.H.N.É. a comme objectif, l’amélioration du climat scolaire en infléchissant la courbe du harcèlement scolaire et du mal –être général des élèves.

Pour ce faire, D.AP.H.N.É. s’articule autour de 4 axes : SENSIBILISER / PRÉVENIR / FORMER / AGIR

 

D.A.P.H.N.É. intervient dans la prévention des risques de harcèlement avec par exemple des formations pour les délégués de classe sur la question du harcèlement scolaire et la Médiation entre pairs, un travail de prévention avec les nouveaux élèves arrivant en 2nde GT et 2nde BAC PRO, CAP et 3PP. Un affichage préventif sur le sujet sera également mis en place dans le lycée.
La mise en place de mallettes pédagogiques à destination des enseignants, qui souhaitent travailler sur la problématique du harcèlement scolaire sera également mise en place, tout comme un travail sur la gestion des émotions.

 

D.A.P.H.N.É c’est aussi la mise en place du programme “Ambassadeurs contre le harcèlement”, la disposition au sein du lycée d’un lieu, une salle, où les élèves victimes de harcèlement pourront se confier en toute sécurité à des personnes ressources de l’établissement qui analyseront et traiteront les situations de A à Z tout en proposant des solutions viables et adaptées et en intégrant pleinement l’élève auteur des faits dans la résolution du problème afin de rétablir un climat scolaire serein (méthode Pikas).

Qui contacter pour davantage d’information ?

N’hésitez pas à prendre directement contact avec un CPE