Comment crée-t-on un récit historique ? C’est ce qu’a expliqué le romancier aux élèves de 1L puis de 1ESB vendredi dernier.

Les classes avaient en effet étudié Rendez-vous avec l’heure qui blesse, qui évoque la vie de Raphaël Élizé, l’un des premiers maires noirs de France, résistant et déporté à Buchenwald, dans le cadre de projets différents.

Avec Mme Gaultier (professeur de lettres modernes), lors d’une séquence sur le personnage romanesque du XVIIe siècle à nos jours, les 1L avaient analysé les diverses représentations de l’homme noir à travers plusieurs œuvres littéraires et artistiques. Aussi, Gaston-Paul Effa est-il revenu sur son rapport complexe à ses propres origines et son souhait de rappeler à la France ses héros oubliés. Les élèves, qui se sont laissés traverser par la musique de ses paroles, l’ont également interrogé à propos de ses goûts littéraires et de son expérience dans l’édition.

Quant aux élèves en 1ESB, ils travaillent dans le cadre du cours de Mme Dalval (professeur d’histoire-géographie) et avec Mme Bruyère (professeur documentaliste) sur un projet initié par le réseau Information Jeunesse Bourgogne – Franche-Comté et l’historien Pascal Blanchard, « Les fabriques citoyennes ». Comme vingt autres établissements scolaires de la région, ils participent à la réalisation d’une série de courts-métrages documentaires sur des personnalités locales issues de la diversité, connues ou non et ayant œuvré dans les domaines culturel, sportif, militaire ou économique entre 1870 et aujourd’hui. Ayant choisi l’Allemande Dita Parlo, très célèbre dans les années trente pour avoir, entre autres, joué dans La Grande Illusion, les élèves ont recherché des informations et des archives afin de rédiger le scénario et le story-board. C’est pourquoi Gaston-Paul Effa a éclairé la classe sur sa démarche dans l’écriture d’une fiction mêlant éléments réels, imagination et réflexion.

En tous les cas, Gaston-Paul Effa, par son discours empreint de sagesse, aura délivré un message essentiel aux élèves : ce sont les livres, nourriture indispensable de l’âme, qui nous transforment, tout comme leurs protagonistes inspirés de la petite ou de la grande histoire.

Camille Bruyère (professeur documentaliste), Clotilde Gaultier (professeur de lettres modernes), Frédérique Dalval (professeur d’histoire-géographie) et Marie-Pierre Muneret (professeur documentaliste)

Extrait vidéo de la rencontre

Un moment de poésie avec Gaston-Paul Effa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *