Découvrir une culture

Les avantages de l’apprentissage du chinois sont toutefois spécifiques, par l’usage des sinogrammes : travail de la mémoire visuelle, auditive et gestuelle.

L’apprentissage du chinois ne nécessite rien d’autre qu’un travail régulier, comme dans toutes les disciplines.

Les élèves entrent en contact avec une forme d’expression et de pensée différentes.


Depuis 2009
, un échange scolaire a été mis en place avec le lycée n°8 de Hefei, province d’Anhui en Chine.
Depuis 2011, le lycée n°8 de Hefei est jumelé avec les lycées Victor Hugo de Besançon et Germaine Tillion de Montbéliard.
Chaque année une vingtaine d’élèves de l’un ou l’autre de ces lycées participent à des échanges d’une dizaine de jours avec leurs correspondants chinois qui, en retour, sont accueillis dans les deux lycées franc-comtois et dans les familles françaises

  • L’objectif visé est essentiellement d’initier les élèves à la langue et à l’écriture chinoise sans oublier à la culture.
  • Ouvert à toutes les filières, le but est de développer la compétence oral en particulier, mais aussi l’écrit.
  • Le chinois en langue vivante C est ouvert en option facultative dès la classe de seconde, trois heures par semaine.

Apprendre le chinois

  • Une ouverture culturelle : découvrir une forme d’expression et de pensée différentes, c’est un enrichissement notable.
  • Une langue différente, mais pas difficile : il n’y a ni alphabet, ni genre, ni déclinaison, ni conjugaison.
  • Une découverte intéressante à l’écriture chinoise : apprendre à écrire des caractères chinois et la calligraphie.
  • Un atout supplémentaire dans le monde professionnel : des connaissances de base du chinois, vecteur commun des cultures de l’Extrême-Orient, un enrichissement personnel avec un «plus» considérable pour l’accès à un emploi.

Contact

  • Mme Feï-Feï CHEN, enseignante de chinois